Le Yéti est-il un monstre sanguinaire ?

Le Dahu ne vit pas seul dans les montagnes. Il doit s’accommoder de la présence d’autres animaux et parfois cohabiter avec des créatures pour le moins… étranges. Parmi elles le terrifiant Yéti.

Oui j’ai bien dit le Yétiiiii !! Bouuuh ! Abominable homme des neiges ! Créature sanguinaire ! Bouuuh ! La simple évocation de son nom glace d’effroi les sherpas de l’Himalaya.

Mais qui est-il vraiment ? Un monstre assoiffé de sang ou une pauvre bête incomprise ?

Le Dahu répond enfin à la question.

Tout commence en 1921 lorsque le colonel Charles Howard-Bury revenant d’une expédition sur l’Everest décrit pour la première fois le Yéti en le nommant « l’abominable homme des neiges ». Seulement voilà, Charles Howard-Bury  raconte dans son livre que lors de cette expédition il a découvert des traces de pas immenses qui ne correspondaient à aucune créature connue jusqu’à lors. Les sherpas qui l’accompagnaient  lui expliquèrent que ces traces appartenaient au « metoh-kangmi » ce qui signifie « Homme Ours des Neiges ». C’est malheureusement une mauvaise erreur de traduction qui remplaça le mot « ours » par le mot « abominable ». De cette erreur fatale le Yéti tire désormais sa triste réputation d’abominable homme des neiges.

En réalité il n’existe aucun témoignage ni aucune image du Yéti relatant des faits de cruauté contre l’homme. Il y’a bien son lointain cousin galactique, le Wampa,  vivant sur la planète Hoth dont nous est parvenu une vidéo de lui tentant de dévorer le valeureux Luke Skywalker, mais c’est bien le seul fait avéré de sauvagerie.

  • Et puis devons nous faire une généralité ce qui n’est qu’un acte isolé ?yéti tintin

A l’inverse, quelques récits viennent offrir une vision contradictoire à l’idée que le Yéti serait une bête sanguinaire. Un jeune journaliste relate en 1960 comment il est parti à la recherche de son ami Tchang dont l’avion s’était écrasé sur l’Himalaya. Après de nombreuses péripéties le jeune journaliste accompagné de son fidèle ami (un marin alcoolique) et de son jeune chien fini par retrouver son ami tchang qui avait été sauvé et nourri par le Yéti !

yétin monstres & ciePar ailleurs, une courte vidéo du Yéti nous est parvenue en 2002 dans laquelle on peut voir celui-ci sauver deux autres jeunes monstres, leur proposant même des glaces !

N’est-ce pas là la preuve de sa gentillesse et de sa bienveillance à l’égard des voyageurs perdus ?

 

Antoine

Laisser un commentaire