Traité sur les astuces pour survivre à une soirée bien arrosée

Traité sur les astuces pour survivre à une soirée bien arrosée

©The Independent 

Les vacances de fin d’année touchent à leur fin. Grande tristesse.

Cette période féerique chacun la passe à sa manière. En famille pour certains, avec des amis pour d’autres ou encore seul pour les plus sociopathes d’entre nous. Comme vous avez du le remarquer, cachées entre le foie gras, les marrons et les bûches se trouvent très souvent quelques bouteilles remplies de boissons liquoreuses. En bref, ces fêtes sont accompagnées de nombreux excès et notamment en terme d’alcools divers et variés bien que sans alcool la fête soit plus folle c’est bien connu.

En cette veille de rentrée j’ai donc décidé de vous dispenser quelques bons (à mon humble avis) conseils afin d’éviter la tant redoutée GUEULE DE BOIS.

Survivre à une soirée arrosée

Je ne vais pas vous parler ici des recettes de grands-mères cheloues à base d’ingrédients miracles douteux que personne n’a jamais chez soi. Les conseils qui suivent sont issus d’une longue et dure expérience d’un étudiant en école de commerce, venant d’un DUT et un peu trop porté sur la bouteille.

Peu importe votre âge et le contenu de ces fameuses bouteilles qu’il faut avant toutes choses consommer avec modération, avec cet article j’espère vous permettre une dernière sortie nocturne avant la reprise qui ne vous laissera pas sur le carreau pendant plusieurs jours.

Règle numéro une

« Bois de l’EAU ». Max Boublil n’a jamais été de meilleur conseil !
Tu la connaissais ? Tu l’appliques déjà ? Et bien pas assez visiblement puisque tu es encore en train de lire, petit soiffard. Si tu as la gueule de bois c’est qu’en arrivant chez toi raccompagné par SAM tu t’es contenté de boire (encore et toujours) un seul petit verre d’eau. Il faut se remplir à ras bord comme le fait si bien Jacques Henri Jacquard dans Les Visiteurs 2 lorsqu’il est questionné à ce sujet.

Règle numéro deux

Tu as réussi à ouvrir ta porte, tu t’es jeté sur le robinet de la cuisine, tu t’apprêtes à aller te coucher. Je t’arrête tout de suite. Ce n’est pas une bonne idée à moins que tu te sentes vraiment bien. Il faut procéder par étapes, ne surtout pas se coucher directement sinon ça part en c…-ascades. Pose-toi dans ton canapé, allume ta télévision et regarde la télé qui vous allume (Arte pour les non-initiés) en esquivant France O. Petit à petit l’eau, l’émission et la fatigue vont faire effet et tu sentiras l’alcool fuir ton corps. La durée de cette étape est variable en fonction de ton état et ne repose sur aucune base scientifique bien établie. Quand tu n’en peux plus, dirige-toi tant bien que mal vers ta chambre.

Règle numéro trois

Arrivé dans ta chambre, ouvre légèrement ta fenêtre avant de faire le grand saut (sous ta couette). L’air frais, surtout pendant le rude hiver grenoblois, te fera le plus grand bien pendant les quelques heures de sommeil qu’il te reste avant d’aller en cours, au boulot ou autre.

En suivant ces quelques conseils avisés, tu devrais être d’attaque pour la longue journée qui t’attend !

Survivre à une soirée arrosée

Je décline toute responsabilité en cas de gueule de bois résistant à ce traitement.

 

Elie BOUCHIER

7 J'aime cet article