Top 6 des raisons pour lesquelles vous allez aimer travailler cet été !

Top 6 des raisons pour lesquelles vous allez aimer travailler cet été !

La semaine dernière, les classes remplies d’écoliers se sont vidées, juillet est arrivé et les vacances ont enfin commencé. Enfin, pour certains seulement. Comme beaucoup cette année, les mots clés des deux prochains mois ne seront ni farniente, ni liberté ou oisiveté. Ils seront plutôt synonymes de travail, d’effort et de résistance. Pour ne pas finir déprimé et démotivé, voilà une liste non exhaustive pour relativiser et profiter de ces 60 jours loin du sable chaud.

Des trajets plus rapides

Toute l’année vous risquez de vous asphyxier en entrant dans le tram ou le bus trop souvent bondé. Lycéens, collégiens et autre individus actifs de septembre à juin ont déserté. Dès juillet vous pouvez enfin vous asseoir et éviter d’avoir le nez dans l’aisselle du voisin : plus de problème de chaleur ni de transpiration, vous louez cette tranquillité et ce respect de votre espace vital.

Des raisons pour aller boire des verres

En sortant du travail, vous n’allez pas à la plage, certes, mais vous gardez l’envie de vous évader. Mojito, Spritz, Pina Colada, ces noms exotiques combinent deux bienfaits: ils font voyager l’esprit tout en restant à portée de main. Autant en profiter, vos collègues se transforment alors en individus agréables avec qui, il est, à votre plus grande surprise, possible de s’amuser.

Des conditions de travail plus détendues

Vous avez abusé de l’happy hour ? Vous avez les yeux cernés et les sinus qui tombent ? Les lunettes de soleil et le doliprane ne font aucun effet ? Le reste de l’année, cette GDB (gueule de bois) ou ce LSD (lendemain de soirée difficile) vous aurait valu un avertissement. Chanceux que vous êtes : votre manager n’est pas là, ni son plus fidèle acolyte d’ailleurs. Leur absence vous soulage même si vous passez le reste de la journée accolé à la machine à café et à la fontaine à eau pour tenter de vous réhydrater.

caffeine-enjoy-benefit-from-tableware-drink-coffee

Des économies réalisées

Aussi étonnant que cela puisse paraître, malgré les verres que vous vous enfilez, les cinémas que vous vous octroyez ou les restaurants que vous offrez, vous restez étonnement riche (relativement). En effet péages, essence, locations, avions, trains sont des dépenses qui ne vous concernent pas. Vous louez votre choix (devoir) de rester au bureau l’été. Jamais vous ne vous êtes senti aussi fort même si, il faut l’admettre, les soldes ont entamé votre argent laborieusement mis de côté.

Des excuses pour râler

Vous n’avez pas de vacances et vous le faites savoir autour de vous. Ça vous rend rageur, coléreux et susceptible. Vos proches ne vous envie pas, c’est incontestable, mais ils « comprennent » et « pensent fort à vous » (si, si c’est écrit sur la carte postale envoyée des îles Canaries). Comme ils vous aiment beaucoup, ils vous ramèneront des petits souvenirs : coquillages, colliers et autres spécialités tenteront de vous réconforter et rempliront surtout votre boîte d’objets « à donner ».

Une rentrée facilité

Vous n’avez pas bronzé ? et alors ? Vous vous réjouissez de vous être éloigné de tout mal estival : pas de coups de soleil, de cheveux abîmés par le sel, de poids accumulé au rosé et de piqûres de moustiques infectées. Surtout, une fois septembre arrivé, vous pouvez enfin jubiler : vous ne souffrez pas de la déprime post aoûtienne qui touche tous ceux qui ont osé vous abandonnez. Bref, cette année vous avez fait le bon choix. L’année prochaine cependant, vous n’osez pas l’avouer mais vous avez déjà réservé votre semaine sur la côte méditerranéenne…

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à aller jeter un coup d’œil sur cet article dans le même thème 😉