Le Dahu débriefe Top Chef – Episode du 29/04/2020

Le Dahu débriefe Top Chef – Episode du 29/04/2020

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour un nouvel article d’analyse sur la fameuse série du mercredi soir : Top Chef. Aujourd’hui je vais vous présenter l’épisode le plus mythique de chacune des saisons de l’émission culinaire préférée des français : l’épisode de la guerre des restos.

Cette année trois binômes se sont affrontés : Diego et David, Mallory et Adrien ainsi que Mory et Martin. Comme tous les ans, les candidats ont eu 48h pour monter de toute pièce un restaurant, en en changeant la décoration, le menu, et en essayant de donner une âme à des lieux parfois dépourvus de « vie » et de charme. Un changement majeur s’est toutefois imposé cette année. En effet, c’est le fameux critique culinaire François-Régis Gaudry qui avait la charge de juger cette épreuve (ainsi que son équipe et les chefs de l’émission), et la lourde responsabilité de valider l’ouverture de seulement deux des trois restaurants.

Les trois binômes (rejoins par des candidats anciennement éliminés lors de cette saison) ont fait preuve de beaucoup d’originalité et d’inspiration, et ont su créer trois univers différents. Là ou Diego et David ont optés pour une « Food Gallery » (restaurant aux allures de galerie d’art), Mory et Martin ont pensé à un restaurant « post-apocalyptique », sensé rappeler le thème de la jungle urbaine. Quand à Adrien et Mallory, ils ont brillé dans l’élaboration de la friterie moderne « 140°C », une allusion sympathique à une épreuve ratée par Mallory, le belge de l’émission. Malgré les efforts considérables de décoration fournis par David, le « Food Gallery » n’a jamais ouvert ses portes, jugées trop présomptueuse par le critique. Il faut dire que le binôme n’a pas vraiment fonctionné, quasi jamais d’accord autant au niveau de la décoration que de la cuisine.

Le face à face opposait donc « Le 140°C » au « HG » (pour hunter gatherer), et il a pris une tournure pour le moins inattendue. En effet, lors du service, l’équipe Martin et Mory a enchainé boulette sur boulette : des retards trop importants, un enchainement imprécis ou un canard servi quasiment cru. Ils n’ont pas su se montrer à la hauteur des attentes que l’on pouvait avoir envers cette équipe de grands techniciens. Cette épreuve s’est alors plus apparentée à un épisode de cauchemar en cuisine (clin d’œil à notre cher chef Etchebest) qu’à un épisode de Top Chef.

De leur côté, Mallory et Adrien nous ont émerveillés. Ayant pris le parti très osé de servir de la patate de l’entrée au dessert, leur concept a été un franc succès. La décoration imaginée par Mallory a séduit les jurés, tandis qu’en cuisine c’est Adrien (meilleur de semaines en semaines) qui s’attire tous les projecteurs, en servant un menu digne d’un grand restaurant. « J’aimerai que ce restaurant existe » a même dit Paul Pairet (chef triplement étoilé, propriétaire d’un des meilleurs restaurants du monde). Le verdict est sans appel, et c’est l’équipe d’Adrien et Mallory qui s’est qualifiée pour la semaine prochaine (le score à tout de même été de 15 votes à 0, une première dans l’histoire de top chef).

Ce sont donc Diego, David, Mory et Martin qui se sont retrouvés en dernière chance, dans une épreuve basée sur le maïs. Lors de cette épreuve, c’est David qui s’est illustré avec un concept original (pour l’émission), servir des fajitas « gastronomiques », qui ont véritablement séduit les juges. De son coté, Martin a su se ressaisir suite à son raté en proposant une assiette très appréciée. C’est finalement Mory qui quitte l’aventure, lui qui n’avait même pas cuisiné lors de la guerre des restos, à cause d’une assiette jugée trop simpliste en dernière chance.

Les notes de la rédaction :

Diego Top Chef

Diego : 5/10

Transparent lors de l’épreuve de la guerre des restos, en lutte perpétuelle contre son camarade David, Diego ne passe pas loin de l’élimination lors de la dernière chance.

Mallory Top Chef

Mallory : 9/10

Bien qu’il n’ait que très peu cuisine, son enthousiasme et sa bonne humeur nous ont conquis. Bien qu’étant le plus jeune candidat du concours, Mallory brille par son professionnalisme et son originalité.

David Top Chef

David : 6/10

Assez créatif (peut-être un peu trop) lors de la création de son restaurant, David se rattrape de son échec en proposant une très belle assiette qui lui vaut un coup de cœur en dernière chance.

Mory Top Chef

Mory : 4/10

Complètement désorienté suite à la catastrophe de la guerre des restos (dont il est en partie responsable à cause des erreurs de service), Mory a proposé une assiette décevante en dernière chance, ce qui lui a valu l’élimination.

Martin Top Chef

Martin : 6/10

Une émission très étrange pour Martin, partagée entre cette catastrophe (le canard cru) et une belle réussite en dernière chance. Le technicien a su se ressaisir, mais il devra être plus précis dans la suite du concours.

Adrien Top Chef

Adrien : 9/10

Encore une semaine de rêve pour Adrien qui n’en finit plus de nous servir des prestations meilleures les unes que les autres. Avec trois victoires en trois épisodes, Adrien s’offre un succès bien mérité au côté de Mallory, une équipe qui marche.