Kit de survie du travailleur en période estivale

Kit de survie du travailleur en période estivale

L’été approche, et votre seule perspective de la saison c’est votre 8h-18h quotidien dans un open space dont la température avoisine les 45 degrés ? En plus, votre collègue Jean-Michel vous nargue déjà avec ses deux semaines de vacances et son stage de plongée en juillet à Tahiti alors que vous n’aurez même pas une petite semaine de vacances ! Hm, pas très motivant tout ça… Mais rassurez-vous, le Dahu ne vous laisse pas tomber cet été, et vous a dégoté quelques activités tout à fait passionnantes afin de faire passer le temps au boulot !

 

Taper son nom sur Google pour checker sa e-réputation

Avouons-le, notre curiosité nous a tous déjà poussés à taper notre nom sur Google, avec des résultats plus ou moins surprenants… Bon, on vous l’accorde, après 2-3 minutes de recherche on a vite fait le tour, n’empêche que ces 2-3 minutes vous rapprochent un peu plus de l’heure tant attendue de la fin de journée. f50a97

Chance de se faire griller : 3/5 si vous ne pensez pas à supprimer cette recherche de votre historique…

Niveau de distraction : 2/5

 

Regarder les photos de vacances de nos collègues/ amis sur Facebook

On a beau se dire que l’on va se faire du mal en voyant des photos de nos amis siroter un cocktail sur une plage des caraïbes alors que nous on est coincés au bureau tout l’été, on le fait quand même. Car il a quand même l’air confortable ce hamac au bord de l’eau… et puis c’est vrai qu’une petite séance bronzette ça ferait pas de mal… Et puis finalement on essaie de se convaincre que c’est chouette de travailler tout l’été : de un, on se dit qu’on a bien fait de pas se donner tant de mal avec les bonnes résolutions et les interminables régimes, parce que de toutes façons, on va même pas se mettre en maillot cet été. De deux, on se dit qu’on aurait pas trouvé de baby-sitter pour garder notre tortue Bernadette pendant une semaine. De trois, on se dit qu’on économise pour se faire un voyage encore plus chouette l’été prochain, pour pouvoir nous aussi donner envie à tout le monde sur Facebook. Et toc !

Chance de se faire griller : 4/5

Niveau de distraction : 4/5

chat-vacances

Mettre à jour son compte LinkedIn

Parce que oui, bon, c’est quand même possible de faire des choses utiles lorsque l’on s’ennuie. C’est surement le bon moment pour changer votre photo de profil sur laquelle votre cousine vous fait des oreilles de lapin ou encore de supprimer la ligne « Job d’été : vendeur de glace à la fraise sur la plage de Las Canchas aux Canaries ».

Chance de se faire griller : 1/5

Niveau de distraction : 3/5

 

Embêter « légèrement » ses collègues

Une fois que l’on a exploité toutes les pistes de distraction disponibles sur notre bureau et que l’horloge en face de nous a décidé de ne pas s’approcher trop rapidement de 16h, il devient bien évidemment nécessaire d’aller tenter votre chance auprès de vos collègues. Tiens tiens, Jean-Michel vient justement de partir en pause-café… Ne serait-ce pas le moment de s’infiltrer sur son ordinateur afin de l’inscrire à toutes sortes de newsletters, plus inutiles les unes que les autres ? Il n’y a qu’à cliquer et attendre quelques minutes que les premiers mails commencent à affluer, et observer ce sentiment d’incompréhension apparaitre sur le visage de votre collègue chéri lorsqu’il ouvrira cette pub pour une superbe crème antirides parfumée à la papaye.

Chance de se faire griller : 3/5 si vous êtes habile et que vous parvenez à contenir votre petit rire machiavélique

Niveau de distraction : 3/5

Un autre moyen de vous amuser un peu en jouant avec les nerfs de vos collègues consiste à les spoiler sur certains épisodes de leur série préférée pendant la pause-café au 6ème étage. En même temps c’est légitime, eux ne s’étaient pas gênés pour vous dire qu’en fait le vrai méchant de Terminator, c’est John Connor, le grand leader de la résistance humaine.

Chance de se faire griller : 2/5

Niveau de distraction : 4/5

 

Voilà, on espère que ce petit article vous distraira un peu pendant vos loooongues journées au travail !