« Grenoble » : l’évolution d’un nom au fil du temps

« Grenoble » : l’évolution d’un nom au fil du temps

Aujourd’hui nous avons décidé de vous parler de l’histoire de Grenoble, et plus particulièrement l’évolution de son nom. En effet, le nom de la ville avant de trouver sa forme finale, a subi différentes modifications au cours du temps.

Tout d’abord, on découvre la première référence écrite du nom de Grenoble le 6 juin -43, il y a donc très longtemps! Durant l’Antiquité la ville n’était à la base qu’un bourg (agglomération rurale plus petite qu’une ville) et s’appelait Cularo, nom d’origine celtique dont les origines sont encore assez floues.

muraille cularoVestiges de la muraille de Cularo, rue Lafayette.

En 381, l’empereur Gratien dote la bourgade d’un évêché, la ville sera ainsi nommée Gratianopolis en son honneur. Au XIIIe siècle, le nom se transformera en Graignovol puis Gregnoble au XIVe siècle, le suffixe noble faisant référence au roi de France qui est en fait propriétaire du Dauphiné.

Pendant la Révolution Française, la ville sera rebaptisée Grelibre, signe d’opposition à la noblesse représentée par le mot « noble » en fin du nom de la ville. Grenoble retrouvera son nom (Grenoblo en Provençal) que sous le premier Empire, au XVIIème siècle sous le règne de Napoléon Bonaparte.

Napoléon à Grenoble

Napoléon arrivant devant la porte de Bonne le soir du 7 mars 1815 (Debelle)

Et voilà pour cette anecdote, nous espérons que cela vous a intéressé, si vous avez des infos supplémentaires n’hésitez pas à nous les partager en commentaires !

D’ailleurs le nom de votre ville a peut-être également changé sous la Révolution Française, vous pourrez trouver en suivant ce lien tous les noms des villes qui ont connu ce changement, en général temporaire: Cliquez ici.

Christelle Bouchet