Grenoble, au rythme des initiatives

Grenoble, au rythme des initiatives

Si Grenoble était une personne, elle serait visionnaire et force de proposition. GIANT, le campus de l’innovation qui souhaite se doter d’une visibilité mondiale, ouvre le bal des initiatives grenobloises. Ce campus de 250 hectares regroupe 30 000 étudiants, scientifiques, entrepreneurs et ingénieurs et a pour objectif de répondre à des problématiques sociétales en créant de la valeur économique.

giant

Ce projet d’envergure résonne dans l’écosystème grenoblois et la municipalité grenobloise répond à cet écho. Un projet de développement urbain durable intégrant, entre autres l’offre de modes de déplacements verts, est en route. La thématique du transport vert revient dans un autre projet : celui des « boîtes à vélo ». Reprenant à la mode grenobloise une initiative nantaise, ce collectif souhaite promouvoir l’entrepreneuriat à vélo avec par exemple les cyclo-cab ou les réparations ambulantes.

boîtes à vélo

Si Grenoble était une entreprise, elle serait la favorite des inventeurs et des entrepreneurs. Et spécialement ceux qui souhaitent « mettre les mains dans le cambouis ». Le Fab Lab de la Casemate ouvre ses portes à tous les Grenoblois pour qu’ils réalisent leurs projets innovants et les partagent. Mélangez machines de découpes et imprimantes 3D, cerveaux sans censure et besoin qui n’a pas trouvé satisfaction et vous obtiendrez de fabuleuses innovations. S’il n’est pas évident de discerner la révolution que représente la Bourse des lentilles (pour ne citer qu’un seul des projets épatants réalisés), il est facile de comprendre ce que cette initiative traduit en termes d’état d’esprit de la ville. Non seulement, le processus d’innovation, si souvent évoqué comme source majeure de revenus économiques, est compris et traduit dans le quotidien et la réalité des grenoblois, mais les valeurs transmises y sont toutes aussi remarquables. Partage et entraide y sont promus. Elles redonnent un aspect humain à la ville et permettent aux néophobes de ne pas brandir, contre l’innovation et la technologie, les arguments de la déshumanisation du monde qu’elles pourraient entraîner.

fab lab