Les 50 ans des Jeux Olympiques de Grenoble un évènement sans précédent !

Les 50 ans des Jeux Olympiques de Grenoble un évènement sans précédent !
En cette année 2018, nous fêtons, nous très chers Grenoblois les 50 ans de notre fierté !

 

Les Jeux Olympiques de 1968

 

Un évènement qui a marqué l’histoire de notre ville mais aussi de notre pays. Tant par son importance mais aussi par ces diverses histoires et impacts sur la région.

 

En effet, pour fêter cet anniversaire (et oui 50 ans ça se fête comme il se faut ! Un demi-siècle quand même) la ville de Grenoble a mis les petits plats dans les grands lors du mois de Février et notamment avec une grande journée le 6 Février. Un moment qui sera gravé dans le marbre pour l’occasion. Événements sportifs, expositions, spectacles, festivals, rencontres, salons, débats, visites pour toi Grenoblois mais aussi pour les visiteurs passionnés par l’histoire de sport ou tout simplement pour les curieux passant par là.

 

 

Si un jeune rédacteur avait à résumer les jeux olympiques de Grenoble en quelques mots, je pense qu’il écrirait que cet évènement a été l’occasion de réunir durant 2 semaines 1158 sportifs représentant 37 pays pour 35 évènements.

Un bel exploit qui a permis de faire découvrir de nombreuses facettes à notre chère et tendre région. Effectivement, des stations comme Chamrousse ont eu l’occasion d’être mises en avant. La station a depuis pris une dimension tout autre lui permettant de faire sa place dans les stations phares des Alpes.

 

Toutefois, il serait étonnant qu’une compétition d’une telle envergure n’ait pas sa petite dose de polémique.

Quel méchant homme je serais si je ne prenais pas le temps d’écrire à ce sujet.  Lors du slalom spécial un des skieurs français Jean-Claude Killy a été récompensé alors qu’il n’a obtenu que le troisième meilleur temps.

En effet, le 17 Février 1968 dans un épais brouillard le Norvégien Haakon Mjoen a réalisé le meilleur temps de la journée suivi de l’Autrichien Karl Schranz et enfin de Jean-Claude Killy.

Jean Claude Killy en plein virage

 

Cependant, après analyse de la course du Norvégien fut disqualifié n’ayant pas passé 2 portes lors de sa descente. L’Autrichien se trouvant donc deuxième touche du bout des doigts son précieux, la médaille d’or. Mais hélas ! Lui aussi a raté deux portes et subit le même sort que son adversaire Norvégien. Vous l’aurez donc compris, c’est comme cela que Jean-Claude Killy tel un chevalier sortant de la brume gagna la médaille d’or au Slalom Spécial des Jeux Olympiques de Grenoble de 1968.

 

Une controverse faisant sa dose de drama mais comme a dit un grand homme :

 

« Les derniers seront les premiers »

Booba

(Bon lui n’était que troisième mais voilà quoi…)

 

Ainsi toi qui bois mes paroles prends ton petit calendrier et n’hésite pas à entrer dans la danse afin de profiter d’évènements en tout genre que la ville de Grenoble aura à nous offrir en Février.

 

 

Alexandre Cheraki l’amoureux de l’histoire et du sport.